Le référencement payant aux Antilles, oasis ou mirage?

Le référencement payant, est-ce une vraie opportunité pour les annonceurs guadeloupéens et martiniquais?

A quoi correspond le référencement payant?

Le référencement payant, ou SEM, ou achat de trafic, s’apparente à de l’achat d’espace, où des budgets de publicité sont investis sous forme d’enchères. Cela consiste simplement en l’achat de mots clés sur les moteurs de recherche, comme par exemple, sur l’interface Google Adwords

Wikipédia

Retrouvez toute la définition Wikipédia

Les moteurs de recherche sont la porte d’entrée du web

D’ou provient le trafic des sites internet? Trois chiffres, 45, 30, et 25.

  • Les moteurs de recherche pour 45%
  • Le netlinking* pour 30%
  • La communication classique et l’E-pub pour 25%

Quelques chiffres pour nous éclairer sur l’utilisation des moteurs de recherche :

  • 61% des internautes mondiaux recherchent un produit en ligne. (Interconnected World: Shopping and Personal Finance, 2012)
  • 44% des acheteurs en ligne commencent leur démarche par les moteurs de recherche. (Interconnected World: Shopping and Personal Finance, 2012)
  • Mondialement, nous générons 131 milliards de recherches par mois sur internet. (Comscore, January 2010)

*Netlinking : Stratégie de liens hypertextes menant vers un site web, à partir de sites dont le public correspond à celui visé.

Un marché du web marketing encore vierge aux Antilles

Capture d’écran 2013-11-18 à 21.11.55 Capture d’écran 2013-11-18 à 21.16.13  Capture d’écran 2013-11-18 à 21.17.05

Nous avons testé trois mots clés qui représentent des marchés stratégiques aux Antilles : Automobile occasion, hotel, tablette.

Sans surprise il n’y a quasiment pas d’annonceurs locaux qui enchérissent.

Un retour sur investissement élevé qui correspond aux besoins du marché antillais

Pour 2 raisons :

1. Les faibles couts d’achats

Il n’y a quasi pas d’annonceurs locaux qui achètent des clics sur google.gp ou google Martinique. Cela permet d’obtenir des couts par clic (CPC), autrement dit les enchères, qui sont très bas. A titre de comparaison, une campagne automobile ciblée sur la Martinique génère des CPC moyens à 0,50€ quand la moyenne nationale est de 1,50€. Ce qui représente plus de 130 visiteurs en plus pour un budget de 100€

2. Un taux de transformation élevé

Le marché des liens sponsorisés, et plus spécifiquement Adwords la plateforme de Google, est un levier qui permet d’obtenir des retours sur investissements très élevés. Les annonceurs qui y investissent, touchent des internautes qui sont en situation de recherche active. Contrairement à l’achat d’espace où l’internaute subit la publicité, sur les moteurs il est demandeur.

En conclusion…

… le marché de l’achat de trafic sur les moteurs de recherche est l’oasis du web marketing antillais. Les opportunités y sont légions, sur un levier fortement générateur de rentabilité.

Et vous? Quel est votre oasis publicitaire?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s